J’ai adoré pour vous : la Kobo Aura

© fr.Kobo.com

© fr.Kobo.com

Oui, vous êtes bien sur un blog beauté qui s’apprête à parler (un peu) de technologie. Mais aujourd’hui, c’est dimanche, et j’ai décidé de vous concocter chaque semaine une rubrique spéciale qui portera sur d’autres choses. Aujourd’hui, je parlerai de la Kobo Aura. Rien de bien méchant ni de compliqué, vous allez voir.

J’adore les livres, et jusqu’il y a peu j’étais une fervente adepte des livres papiers. J’adore le papier, j’adore l’objet en tant que tel. Un beau livre, c’est magnifique, c’est toute une poésie.

Mais voilà, lors de mon déménagement, quand il a fallu transporter ma bibliothèque, je ne vous dis pas la galère. Une horreur. Pire encore, j’avais dû faire un tri, parce qu’il n’y aura jamais assez de place dans mon appartement deux pièces pour toute ma collection.

Et surtout, les bouquins, cela coûte très cher. Je suis une dévoreuse de livres, donc je vous laisse imaginer les dégâts pour mon compte en banque !

Bref, c’est là qu’est arrivée la solution : la Kobo. C’est petit, minuscule, et ca contient des dizaines de bouquins. Plus besoin de se trimballer son énorme bouquin (parce que oui, moi quand je lis quelque chose, je le prends partout avec moi…même quand je sais que je n’aurais pas le temps de le lire, ne cherchez pas l’erreur), plus de tracas de places, et cette liseuse fonctionne à merveille. Je lis parfois plusieurs heures par jour et je ne la recharge qu’une fois par mois environ.

La plus grosse question des néophytes au sujet des liseuses est souvent la suivante : le confort de lecture. En effet, si vous passez toute la journée sur votre ordinateur, vous finirez par avoir mal aux yeux. En réalité, l’éclairage des liseuses et des ordinateurs est totalement différent. Déjà, vous pouvez bien sûr vous passer de l’éclairage si vous n’en voulez pas. Mais personnellement, j’aime bien lire dans mon lit, et mon compagnon ne supporte pas que je laisse allumer pour bouquiner. Résultat : je lis sans arrêt avec l’éclairage dans le noir total, et c’est le paradis ! Aucun problème, mes yeux ne se fatiguent pas plus que d’habitude, et c’est vraiment très similaire à une lecture papier.

Bref, j’adore, je suis fan, je me suis convertie. La dépense de base est importante pour se procurer la machine (comptez 140euros), mais il est possible d’obtenir quantité de livres gratuits (les grands classiques de Jane Austen, ha mais quel bonheur !) et d’autres disponibles à petits prix pour constituer sa bibliothèque. Voilà 5 mois que je l’ai, et je n’ai eu qu’un seul plantage (léger) facile à régler. Je ne regrette pas mon achat, et de loin.

Et vous, avez-vous aussi une liseuse ?

Ps : je précise que j’ai acheté la Kobo « normale », pas celle de la Fnac !

Plus d’infos Ici et Ici

Publicités

Une réponse à “J’ai adoré pour vous : la Kobo Aura

  1. Moi j’ai la KoBo Glo et franchement, j’en suis conquise aussi…
    Au début pareil, j’étais sceptique concernant le confort de lecture, mais comme tu le dis, c’est assez semblable, avec comme avantage de pouvoir lire dans le noir, ce qui est vraiment pas mal !
    C’est vraiment un achat que je ne regrette pas ! Bon dimanche !

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s