Still Alice : non, pas juste un film sur Alzheimer.

Still Alice, j’ai voulu le voir dès que j’ai vu sa bande-annonce. J’ai décompté les jours avant sa sortie au cinéma, et j’ai fini par acheter le livre dont le film s’inspire.

L’intérêt que je porte à ce thème n’est pas anodin : ma grand-mère a souffert d’Alzheimer. Je ne suis pas allée le voir au cinéma pour comprendre comment fonctionne cette maladie, je suis malheureusement déjà au courant. Je voulais comprendre ce que cela fait, d’en souffrir, d’une certaine façon. Peut-être voulais-je me rapprocher de ma grand-mère morte il y a tant d’années. Je ne sais pas. Je savais que le film allait me rendre triste, mais il fallait que j’aille le voir. Je voulais le voir pour elle, même si ca peut sembler bête, dis comme ca.

Vous l’aurez compris : Still Alice a comme thème majeur la maladie d’Alzheimer. La pire forme de celle-ci, qui plus est : Alzheimer précoce. Alice, le personnage interprété par Julianne Moore, est une brillante enseignante à l’Université de Columbia. Petit à petit, les choses du quotidien lui échappent de plus en plus : un mot dans une phrase, les rendez-vous qu’elle oublie, la désorientation passagère lorsqu’elle va courir, etc. 50 ans et un verdict qui tombe comme une sentence de mort : Alzheimer précoce.

C’est l’un des plus beaux films que j’aie vu ces dernières années. La performance de Julianne Moore est absolument remarquable. La caméra ne se focalise que sur elle pendant toute la durée du film, vous sentez ce qu’elle ressent, vous vivez avec elle. Vous vous sentez proche d’elle dès le début, c’est votre mère, votre sœur, votre grand-mère. On y voit une femme normale tenter de comprendre sa nouvelle condition, une femme d’une intelligence exceptionnelle qui a peur d’elle-même au fur et à mesure que la maladie progresse. Elle exprime la honte qu’elle ressent parce qu’elle oublie comment trouver les mots justes, on lit la panique dans son regard lors d’une scène particulièrement poignante où, d’une seconde à l’autre, elle semble désorientée, ne se rappelant pas où elle se trouve. On voit les derniers instants d’une femme qui se bat jusqu’au bout pour rester elle-même.

Le film simplifie légèrement la maladie, d’une certaine façon, aussi. Alzheimer, ce n’est pas que les pertes de mémoire. Mais le film n’est pas sur Alzheimer. Le film parle d’amour. L’amour d’un homme pour son épouse, l’amour d’enfants pour leur mère. L’amour, qui vous fera répéter inlassablement la même chose quand elle oublie sans cesse que cela fait trois fois qu’elle vient de vous poser la même question. L’amour qui reste, toujours, même quand elle ne vous reconnaît même plus.

C’est un film d’une rare émotion, très humain. L’un de mes passages préférés est la réponse d’Alice à la question d’une de ses filles : « qu’est ce que ca fait, maman ? Comment tu te sens ? ». Et là, j’ai compris : c’est ce que j’aurais voulu demander à ma grand-mère mais je n’avais jamais osé le faire. C’est pour avoir une réponse à cette question que je suis allée voir ce film, que j’ai lu le livre de Lisa Genova. Et j’ai eu ma réponse.

Je suis sortie de la salle en ayant pleuré presque tout du long, mais comme libérée d’un poids dont je n’avais jamais vraiment réalisé la présence.

Voici la bande-annonce :

Publicités

2 réponses à “Still Alice : non, pas juste un film sur Alzheimer.

  1. Je lis en ce moment même le livre et j’ai du retenir mes larmes bien plus d’une fois donc en film je n’imagine même pas. Je pense que dès le livre finis je vais foncer en salle le voir ! C’est un sujet tellement poignant et le livre est touchant, on ressent tout l’amour que la famille d’Alice lui porte, on est touché, triste et compatissant quand elle commence à oublié. Le livre transmet vraiment bien les émotions! J’espère que le film sera à la hauteur!

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s