L’été arrive : on se protège ! Ma routine solaire

Salut les Beautés !

Désolée pour cette (longue) absence : j’avais envie de me poser calmement, et les soucis de rougeurs que j’ai à la paupière en ce moment m’ont pas mal déprimée (dû à des médecins incompétents qui m’ont prescrit de la cortisone à mettre sur ma paupière alors qu’ils savaient parfaitement que j’ai de la couperose, bande de champions hein… bref : ça me servira de leçon, mais en attendant je risque de garder ma paupière rouge longtemps… !!), je me suis donc retirée dans ma grotte quelque temps pour respirer et faire quelques mises au point, j’ai même pensé à arrêter le blog. Après tout, je comptais vous faire des posts sur le maquillage des peaux à rougeurs, et j’ai bien failli tout foutre en l’air (pardonnez l’expression) « juste » à cause de cette paupière. Mais voilà, après l’aide indispensable de copines de Beauté Test (forum ici pour les peaux sensibles et à rougeurs. Leane, caramelle, Itaque, Gina, mademoiselletatiane, peauallergique,bibl, … Juste merci), j’ai pu un peu me relever, même si ce n’est pas facile tous les jours…

 

Bref, passons aux choses sérieuses pour mon retour : l’été arrive, alors le mot d’ordre est : on se protège ! !

Les peaux sensibles doivent généralement faire attention à ne pas abuser du soleil, et les peaux à rougeurs doivent quant à elle s’abstenir totalement de sa charmante compagnie.

Personnellement j’utilise toujours deux types de protection solaire en fonction de l’heure/de l’endroit/du temps/ de la saison : le réflexe solaire Avène protection 50+ et la crème de jour Alpha H protection 50 (qui est plutôt une protection de ville, ne vous y trompez pas !).

Voici les « bêtes » :

IMG_8527

 

Je vous remets mon article en lien sur la protection Avène ici et celui sur la crème Alpha H ici ( comparaison avec la protection de ville SPF 50 de chez Chanel) pour plus d’informations ! J’y fais déjà un tour assez précis de chacune des crèmes et je ne vais pas me répéter ici 😉

Voici quelques questions qu’on me pose souvent sur les protections solaires :

  • Protection de ville ou de plage…Quelle différence ?

Enorme ! Il est TRES important que vous ne vous y trompiez pas : une protection de ville, c’est vraiment pour toute l’année quand vous ne faites que passer au soleil entre deux RDV… Voire au mois de janvier quand vous allez en terrasse et qu’il pourrait faire exceptionnellement beau. Ces protections promettent souvent une protection de 8heures, personnellement je m’en méfie, mais c’est à vous de voir… Bref, protection de ville d’accord, mais n’allez pas vous mettre en terrasse en plein mois de juillet juste avec ça, vous auriez une mauvaise surprise… Et quant à la protection de plage, ça dit bien ce que ça veut dire : pour aller faire bronzette à playa et/ou si vous avez une grande sensibilité au soleil, n’hésitez pas elle sera votre meilleure amie !

  • Est-ce que les protections solaires minérales, c’est forcément mieux ? 

Pas que je sache ! Je sais que les peaux très très sensibles et qui ne supportent rien les préfèrent car apparemment elles sont plus facilement « supportées » par la peau, mais au final elles ne protègent pas « mieux » que les autres. Du reste, elles ont tendance à faire un  film blanc  très visible sur la peau, et ca, c’est un gros point négatif pour moi.

  • Avec tes rougeurs (couperose), tu ne t’exposes jamais en fait ? 

Hé bien non. Je fais toujours le trio combo quand je sors de ma grotte : lunettes de soleil, crème solaire 50+ et chapeau à larges bords (petite astuce : H&M en vend plein à des prix raisonnables, pas besoin de se ruiner). Si je me pose je le fais sous un parasol mais de préférence à l’ombre d’un bâtiment (comme ça je suis sûre, je suis un tantinet maniaque). Maintenant il ne s’agit pas non plus d’avoir un déficit énorme en vitamine D, le corps a aussi besoin de soleil…

  • Tu ne mets que des protections solaires achetées en pharmacie ?

Concernant les protections solaires de plage, je préfère celles en pharmacie, mais qui sont au final tout aussi bien que les protections solaires qu’on trouve en parfumerie (moi, c’est une question de prix). Celles de pharmacie sont sans parfum le plus souvent (ou au pire il y a une version avec et l’autre sans parfum), la texture est top, adaptée aux types de peaux (grasses, mixtes, etc)… Ce n’était pas le cas il y a 7 ou 8 ans où j’avais plutôt tendance à acheter en parfumerie car celles en pharmacie peluchaient, sentaient mauvais et bref… C’était l’horreur. A l’heure actuelle, pour moi les protections solaires se valent aussi bien en parfumerie qu’en pharmacie (sauf pour les peaux très sensibles je pense), et au final c’est une question de choix et de moyens…Néanmoins si vous adorez les solaires en parfumerie, j’ai tout de même toujours bien aimé la gamme Lancaster, ils font des crèmes pour les peaux sensibles à très hautes protections, et une de mes lectrices m’a d’ailleurs remercié il y a peu de lui avoir conseillé cela, elle adore ! (lien ici pour voir les produits en question)

  • Mais du coup, ta protection solaire de ville et celle de plage, quand mets-tu l’une ou l’autre ? 

Alors là… Ca dépend des saisons. De mars à mai je vais plutôt aller vers la protection de ville (plus facile de se maquiller par-dessus et surtout je n’en remets pas 40 fois dans la journée), ainsi que de septembre à octobre. Le reste de l’année je mets plutôt la protection de plage, mais ce qui ne change jamais c’est le port de lunettes de soleil et de chapeau quand soleil il y a. Maintenant si je sors le soir en plein mois de juillet, qu’il est 20h et que je dois aller voir des copains, je mets ma protection de ville et je me maquille par-dessus… Bref, il s’agit de s’adapter.

  • Protection solaire de pharmacie ou de parfumerie, quelle différence donc ?

D’après ma dermatologue, les crèmes de parfumerie sont moins « performantes » au niveau de la protection des UVA si j’ai bonne mémoire(les UVA ne sont pas les rayons qui provoquent les coups de soleil, plus d’explication ici si vous le désirez)… Maintenant, personnellement, je n’y crois pas des masses (si vous n’êtes pas d’accord, n’hésitez pas à me le dire, on peut en apprendre tous les jours) car lorsque je portais ma crème solaire Lancaster, je n’ai jamais eu de soucis, ni de rougeurs car la protection aurait été moins « performante » ou quoique ce soit d’autre d’ailleurs ! A l’heure actuelle, je pense que les marques font quand même très attention à avoir la meilleure protection aussi bien pour les UVA que pour les UVB. Si je me dirige plus souvent en pharmacie pour ma protection de plage, c’est simplement qu’en été je mets de la crème toutes les deux heures : bonjour la consommation, et ce même quand il n’y a pas de soleil et que le ciel est nuageux ! Notez que pour ma protection de ville, avec Alpha H, je suis dans la gamme des cosmétiques de parfumerie…

Sachez également que maintenant Birchbox vend la marque Alpha H (malheureusement pas toute la gamme mais la crème que je vous présente ici s’y trouve) et personnellement j’avais pu commander chez eux avec 50% lors des soldes… Bref, à bon entendeur, salut 😉

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s